4G : Free et Bouygues se déploient déjà sur le 700 MHz

700 MHz

Cette semaine, le remaniement de la diffusion de la télévision a été au cœur de l’actualité et personne n’a pu y échapper à moins de vivre en autarcie. Pourtant, derrière ce remaniement, se retrouve en réalité le développement de la 4G puisque la bande 700 MHz a été libérée.

Quand le passage à la TNT HD contribue au développement de la 4G

Ces derniers jours, la remaniement de la diffusion de la télévision en France a occupé une grande place dans les média, l’objectif étant de sensibiliser le plus grand nombre au risque de l’ « écran noir ».

Pour autant, si la TNT HD a été quasiment généralisé sur le territoire français, c’est parce que de nombreux acteurs désiraient le développement de la 4G. En effet, en passant à la HD, la télévision va libérer la bande fréquence des 700 MHz, celle-ci même que l’Etat a vendu aux opérateurs il y a déjà de longues semaines pour un montant global de 2,8 milliards d’euros.

Baptisées « fréquences en or », les 700 MHz qui correspond à la fréquence la plus basse offrent la meilleure portée et était donc attendue avec impatience par les opérateurs.

Free et Bouygues se jettent sur les 700 MHz

Alors que les 700 MHz ont été libérés ce mercredi, il n’a fallu que quelques heures à Bouygues Telecom pour mettre en service le premier relais. Deux autres mises en service, au cœur de Paris, ont déjà été autorisées et devraient se concrétiser dans les prochains jours.

Free travaille aussi activement à la mise en service de ses nouveaux relais. A cette heure, il a obtenu trois autorisations mais il faudra encore attendre quelques jours pour que les techniciens interviennent réellement sur le terrain.

Libérée graduellement selon un échéancier qui se prolonge jusqu’au 1er juillet 2019, la bande des 700 MHz n’a pas fini de faire parler d’elle au cours des 40 prochains mois.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*