Kosc, nouvel opérateur télécom pour les entreprises

En 2014, le rachat de SFR par Numéricable avait ramené à deux le nombre d’opérateurs présents sur le marché de la téléphonie pour les entreprises. Mais l’autorité en charge de la concurrence avait imposé que Completel, filiale de Numéricable, soit cédée. C’est désormais chose faite puisque Kosc intègre le marché !

Kosc débarque sur le marché de la téléphonie pour les entreprises

Ce mardi, l’autorité en charge de la concurrence a donné son aval pour le rachat du réseau Completel par le consortium Kosc. Mené par Yann de Prince, un ancien de la maison SFR, ce consortium intègre également Boris Clausse, la société OVH et trois fonds d’investissement dont les identités n’ont à ce jour pas encore été dévoilées.

Si le montant de l’opération n’a pas été dévoilé, il est en revanche certain que le consortium a décidé de crânement joué sa chance sur le marché. Ainsi, il est prévu que le consortium investisse 10 millions d’euros dans les prochains mois « pour améliorer le réseau et notamment proposer des liaisons en fibre optique ».

Mais Kosc aura fort à faire pour conquérir des parts de marché face à SFR et Orange qui sont déjà bien installés sur le marché.

Kosc vise les opérateurs virtuels régionaux, nationaux et internationaux

Si l’achat du réseau Completel permet à Kosc de se doter d’un réseau de 20 000 kilomètres et de 750 répartiteurs dans l’Hexagone, le consortium n’a en revanche pas le moindre client, les anciens utilisateurs de Completel s’étant pour la plupart déjà orientés vers les solutions de SFR Business.

Aussi, Kosc a décidé de ne pas attaquer de front le marché et de devenir plutôt un opérateur de gros. Autant dire donc que Kosc commercialisera son réseau auprès d’opérateurs virtuels de toute envergure. Ces derniers auront ensuite pour mission de distribuer les services de téléphonie fixe à leurs entreprises clientes.

150 potentiels clients ont ainsi d’ores et déjà été ciblés par le nouvel opérateur et c’est OVH, qui fait partie du consortium, qui devrait faire figure de premier gros client pour le nouvel entrant sur le marché de la téléphonie fixe pour entreprises … en attendant d’en séduire beaucoup d’autres assurément !

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*